Francais American plane crash site, above Penmaenmawr

Site ou s’est ecrase un avion Americain, au-dessus de Penmaenmawr

photo_of_bachelors_baby_crewCinq aviateurs et leur mascotte, un terrier appelé Booster, sont morts quand leur bombardier B-24 Liberator s’est écrasé à cet endroit, le 7 janvier 1944. La photo de l’équipage (à droite) a été prise par le pilote Adrian J Shultz.

L’appareil, baptisé Bachelor’s Baby par son équipage, avait quitté sa base de Palm Beach, en Floride, un mois plus tôt et volé par le Brésil et le Maroc, pour finalement arriver à RAF Valley, à Anglesey. L’avion a décollé de Valley avec l’ordre de suivre un B17 « Flying Fortress » (« la Forteresse Volante ») qui devait escorter l’équipage jusqu’à leur nouvelle base, RAF Watton, dans le Norfolk. Dans d’épais nuages et de la bruine, ils ont perdu de vue le B17, et leur boussole magnétique a connu une défaillance. Ils se sont rapidement rendu compte qu’ils volaient trop bas, quand les nuages se sont dissipés, l’espace d’un moment. Malgré les efforts désespérés du pilote, l’avion a percuté l’arête, s’est écrasé et a soudainement pris feu. Il transportait une énorme cargaison de munitions qui a commencé à exploser sous le choc. Les aviateurs survivants ont fait d’immenses efforts pour sauver leurs camarades.

Le bombardier, le Sous-Lieutenant Norman Boyer, est descendu jusqu’à une ferme située près de Rowen et a donné l’alarme. Pendant ce temps, des carriers locaux et PC Hughes-Parry de Llanfairfechan se sont précipités sur le lieu de l’accident, après avoir vu et entendu l’avion en difficulté. RAF Llandwrog, base du premier service de secours en montagne de la RAF, a aussi apporté son aide. Les aides ont administré les soins de première urgence, puis transporté les blessés en bas de la colline jusqu’à Graiglwyd hall, à Penmaenmawr.

Avant le transfert des blessés à l’hôpital de Bangor, l’artilleur Sgt Harold Alexander a demandé au carrier Ellis Lewis de retourner sur les lieux de l’accident pour enterrer Booster, la mascotte. Mr Lewis a enseveli le petit fox terrier noir et blanc près de l’avion calciné.

Le navigateur, le Sous-Lieutenant Julian Ertz a survécu à l’accident, mais il souffrait d’une fracture de la colonne vertébrale. Avant la guerre, il avait joué au football américain pour l’équipe de son lycée et, plus tard de l’université de Temple, en Pennsylvanie. Ses camarades aviateurs le connaissaient sous le surnom de « singing fullback » (« arrière chantant »). Après avoir été traité à Bangor et dans divers hôpitaux militaires américains, il est rentré en Amérique et a récupéré suffisamment pour finir ses études de droit. Il est devenu avocat.

En 1980, un monument commémoratif de pierre a été dédié à l’équipage et Booster. Il se dresse sur une parcelle de roche nue, où la végétation n’a toujours pas recouvert la balafre causée par l’accident et les flammes.

Avec tous nos remerciements à Adrian Hughes, affilié au Home Front Museum, Llandudno

Où est ce HiPoint?

Wales Coastal Path Label Navigation anticlockwise buttonNavigation clockwise button