Francais Site of wartime camp, Bangor

Image of Bangor City Council CrestSite du camp militaire, Beach Road

A la mort du Roi Georges V, en 1936, le Maire de Londres a formé un comité dans le but de décider d’un mémorial durable en l’honneur du roi, qui engloberait une aussi grande partie du pays qu’il était possible. Ils sont arrivés à l’idée de créer les King George’s Playing Fields (les terrains de jeux du Roi Georges), avec l’intention de « conserver et sauvegarder des terres pour que la population en profite ».

Il y a 471 King George V Playing Fields dans le Royaume-Uni, y compris ce terrain situé entre Beach Road et le rivage de Bangor. A l’entrée de chacun de ces terrains, se trouvent des piliers décorés d’armoiries représentant un lion et une licorne. On les retrouve à tous les terrains de Bangor.

Au début de la Seconde Guerre Mondiale, des centaines de soldats britanniques servant dans les Cheshire Regiment, Royal Irish Fusiliers et South Lancashire Regiment étaient cantonnés à Bangor. Comme il n’y avait pas d’autre habitat approprié, ils ont été logés chez l’habitant jusqu’à la construction d’environ 40 baraquements Nissen, sur les King George V Playing Fields.

Après le départ des troupes britanniques de ces baraquements, les soldats américains y ont aménagé, au début de 1944, comme ils se préparaient pour le jour J, en juin de cette année-là. Parmi les GIs (General Infantrymen) qui restaient au camp, il y avait le boxeur Joe Louis. Connu sous le surnom de « Brown Bomber » (le bombardier noir), c’était le champion du monde de boxe catégorie poids lourd de 1937 à 1949. Il avait même pris le temps de s’adresser aux autochtones à Drill Hall.

Peu après le départ des Américains, des prisonniers de guerre italiens y ont été logés. Six jours par semaine, les prisonniers de guerre étaient emmenés par des véhicules militaires sur des fermes locales où ils travaillaient la terre avec les fermiers et les membres de la Women’s Land Army (corps composé de femmes et chargé de travaux agricoles, pendant la guerre). Pendant leurs loisirs, ils créaient des petits jardins devant les baraquements et étaient populaires auprès de la communauté locale, bien que certains soldats britanniques qui rentraient chez eux, et leur famille, se soient indignés de cette fraternisation.

Avec tous nos remerciements à Adrian Hughes, affilié au Home Front Museum, Llandudno

Où est ce HiPoint?

Code postal: LL57 1DQ

Wales Coastal Path Label Navigation anticlockwise buttonNavigation clockwise button
National Cycle Network Label Navigation previous buttonNavigation next button