L’eglise de St Gredifael, Penmynydd

St Gredifael’s Church, Penmynydd

Photo of Penymynydd tomb chestCe bâtiment date en grande partie de 1400 environ. Il a même conservé ses vitraux d’origine. La chapelle (côté nord) et le porche ont été ajoutés au 15e siècle et le toit refait au 16e.

La chapelle contient un tombeau d’albâtre portant les effigies de Gronw Fychan et de sa femme Myfanwy. C’était le grand-oncle d’Owain Tudor, grand-père du Roi Henry VII. Owain a vécu à Plas Penmynydd, près de l’église St Gredifael, et a épousé la Reine Catherine, après la mort de son mari, le Roi Henry V. Leur petit fils, Henry Tudor, est né à Pembroke Castle et a vécu en exil en France, avant son retour en 1485, afin de fonder la dynastie des Tudor.

On pense que le tombeau d’albâtre (photographié à droite par le Gwynedd Archaeological Trust) a été fabriqué dans le Derbyshire ou le Nottinghamshire. Il représente Gronw (mort en 1382) vêtu de son armure et son manteau, les pieds reposant sur un lion. Même sa moustache, dont les extrémités dépassent le bord du repose-tête de cotte de mailles, a été sculptée dans le moindre détail.

Myfanwy est sculptée avec des anges près de sa guimpe (linge qui couvre le dessus, le dos et les côtés de la tête), et de petits chiens au bas de sa robe. Il est possible qu’elle ait été la fille d’Iorwerth ap Ednifed Gam of Pengwern, près de Llangollen, et qu’elle soit représentée dans un tableau victorien qui se trouve à l’Institute building, à Caernarfon.

Le tombeau a été transféré du monastère de Llanfaes au chœur de l’église St Gredifael, monastère où il avait probablement été endommagé au moment de la dissolution des monastères (ordonnée par le Roi Henry VIII, fils d’Henry Tudor). Le tombeau a été transporté dans la chapelle à St Gredifael au milieu du 19e siècle, à la suite d’un don de £50 fait à cette église par la Reine Victoria.

Au début du 21e siècle, de l’eau de pluie qui s’est infiltrée par une lucarne a causé des dégâts à ce tombeau. Le toit a été réparé mais on a besoin de fonds supplémentaires pour assurer la conservation de ce mémorial. Le Diocese of Bangor a permis que l’on fasse des travaux pour préserver les tombes et rénover l’église.

En 2014, le Gwynedd Archaeological Trust a fait une étude échographique du tombeau, grâce a une subvention de l’Isle of Anglesey County Council. Ceci a révélé des détails du tombeau que l’on n’avait pas apprécié depuis des siècles, tels que des sculptures de roses Tudor et des têtes de griffons.

A l’intérieur de l’église, il y a aussi un mémorial en l’honneur de cinq autochtones tués à la Première Guerre Mondiale, parmi lesquels Edward Williams, qui vivait à l’hospice de Penmynydd (logement réservé aux nécessiteux).

On peut lire des informations les concernant sur notre page du web sur Llanfairpwll war memorial, où l’on trouvera leurs noms.

Cette église est fermée au public mais les Friends of St Gredifael et le Diocese of Bangor organisent des journées portes ouvertes.

Carte