We are Seven grave Francais

La tombe Nous sommes sept, St Mary’s Churchyard, Conwy

A la suite d’une visite à Conwy, le poète William Wordsworth (1770-1850) a écrit en 1798 un poème sur une conversation avec une enfant dans un cimetière. Le poème cite les paroles de l’enfant qui dit : « And two of us at Conwy dwell ». (Et deux d’entre nous habitent à Conwy.)

Cette tombe dans le cimetière de l’église Ste Marie est désormais considérée comme l’endroit où a eu lieu cette conversation. Les collectionneurs de souvenirs ont emporté des morceaux de la tombe jusqu’à ce qu’il n’en reste presque rien en surface. Depuis, une cage d’acier a été construite pour protéger ce qu’il en reste.

Cette conversation semble avoir capture l’imagination de Wordsworth parce que l’enfant insistait qu’elle faisait partie d’une fratrie de sept. Elle était sure du nombre mais elle ne pouvait donner d’explications satisfaisantes pour l’esprit plus logique de Wordsworth quant à l’endroit où se trouvaient les autres, y compris les deux enterres dans le cimetière. Le poème réfléchit la sereine acceptation de la mort par l’enfant et son apparente gaieté malgré le malheur qui avait frappé sa famille.

Vous pouvez lire ce poème ici

Ou est ce HiPoint?

Postcode : LL32 8LD