Le snack d’Hayes Island, Cardiff

Le snack d’Hayes Island, Cardiff

cardiff_trams_the_hayesCe bâtiment, que l’on dit le snack le plus ancien du Pays de Galles, était à l’ origine un dépôt de colis pour les Cardiff Corporation Tramways. Ce réseau de 130 trams et 20km environ de rails a servi à distribuer des colis de 1911 à la Seconde Guerre Mondiale. La photo de droite (publiée grâce à l’amabilité des Bibliothèques de Cardiff) montre les tramways à The Hayes vers 1948.

Après la guerre, ce dépôt est devenu un snack. Les propriétaires de ce snack ont pris en charge les toilettes souterraines victoriennes voisines en 2014.

The Hayes (« Yr Aes » en Gallois) signifie « Les enclos ». On retrouve le même élément dans le nom Cathays. Ici, il fait probablement référence aux jardins clôturés à l’extrémité sud de Working Street, à l’intérieur des remparts de la ville. Au début du 19e siècle, c’était le nom donné à un petit groupe de maisons situé autour de ce qu’on appelle maintenant The Hayes et Hayes Island. Dès 1849, il faisait très précisément référence à la rue entre Working Street et l’ancien Waterloo Bridge qui traverse le Glamorganshire Canal (à présent couvert), là où se rejoignent aujourd’hui Caroline Street, Bridge Street, Mill Lane et Hayes Bridge Road.

cardiff_tram_parcels_depotHayes Island tient probablement son nom d’une « ile »triangulaire qui était autrefois délimitée par Victoria Place, Working Street et l’ancienne extrémité de Wharton Street (au nord). Ce triangle était occupé par un petit marché de plein air et par des maisons qui bordaient Victoria Place et Working Street, mais a changé après l’ouverture de la bibliothèque (maintenant The Cardiff Story) en 1882. L’ « ile » était un refuge  contre la circulation qui l’entourait et les trams qui roulaient sur Working Street et The Hayes. La photo du marché à gauche (publiée grâce à l’amabilité des Bibliothèques de Cardiff) a été prise en 1946, montrant le bâtiment du snack bar vers le haut et la statue de John Batchelor.

Hayes Island n’a pas toujours été aussi tranquille que maintenant ! Au bruit du marché et des trams s’ajoutait parfois celui des discours passionnés des meneurs ouvriers aux premières années du syndicalisme, quand The Hayes servait de lieu de réunion aux dockers et autres travailleurs.

L’ancien notaire William Medway Davies, qui avait été surnommé  l’ « Orateur d’Hayes », contribuait aussi au bruit. On le « trouvait chaque soir qui y haranguait la foule sur des sujets hautement philosophiques », quand il n’écrivait pas ses doléances à la craie sur le trottoir. Finalement, en 1899, il a violé les règles de l’art oratoire à Hyde Park, à Londres. Malgré ses protestations qu’il était « non compos mentis », on lui a donné l’ordre de payer 40 shillings ou de faire 21 jours de prison.

Avec tous nos remerciements à Richard Morgan, affilié à la Welsh Place-Name Society. Traduit par Catherine Jones

Code postal: CF10 1AH  Carte

Site internet:  Hayes Island Snack Bar (Facebook)

Autres HiPoints de cette région sur les chemins de fer :
Cardiff Central station—Brunel a dévié la rivière Taff pour faire rentrer sa gare
Cardiff Central railway war memorial—découvrez des informations sur les hommes de la GWR morts à la Première Guerre Mondiale
Pontypridd station—qui se glorifiait d’avoir le quai le plus long du monde sur une ile dès 1907