Ancienne imprimerie Venedocienne, Llanrwst

Ancienne imprimerie Venedocienne, 30 Denbigh Street, Llanrwst

Ce bâtiment était autrefois le bureau et l’atelier d’imprimerie de l’ingénieux John Jones (1786-1865). Il a fabriqué sa propre presse et ses caractères, et certains de ses livres pourraient facilement contenir dans le creux de la main !

Le grand-père de John avait monté une affaire d’imprimerie dans la ville voisine de Trefriw, en 1776. Après avoir fait des études à la Llanrwst Grammar School, John est devenu apprentis  forgeron à Glan Conwy. De là, il est parti dans une imprimerie à Liverpool, où il a travaillé avec des presses parmi les plus modernes.

De retour dans l’imprimerie familiale, il a construit une presse de métal pour remplacer l’ancienne faite en bois. Il s’est mis à fabriquer ses propres caractères (les lettres en relief sur lesquelles on met l’encre), en versant du métal en fusion dans des moules qu’il avait façonnés à la main. Il a développé un nouveau procédé  pour laisser échapper les bulles d’air prisonnières du métal dans les moules. Une de ses presses est maintenant au Science Museum de Londres, avec certains des caractères qu’il a fabriqués.

Le père de John est mort en 1817. John a transféré son affaire à Llanrwst en 1825, l’année qui a suivi son mariage avec Jane Evans. En 1836, il a emménagé au 30, Denbigh Street (une ancienne auberge) où il vendait de la papeterie et de l’épicerie ainsi que les fruits de son travail d’imprimerie.  Son magasin a aussi été le premier à vendre de la tapisserie.

Il a appelé son affaire la Venedocian Press. Le mot Venedocian  (Gwyndodig en Gallois) était, à l’époque de John, un adjectif servant à décrire une personne ou un objet du nord du Pays de Galles. Il a publié plus de 200 livres entre 1825 et 1865. Parmi ceux-ci, on compte de minuscules recueils de cantiques qui mesurent 4,5cm sur 2,5cm. Donnés aux enfants, ce sont les plus petits livres jamais publiés en Gallois (regardez l’image de gauche, avec une pièce de 10p qui nous donne l’échelle).

Il a aussi imprimé un dictionnaire Anglais-Gallois, des poèmes et des ballades, des almanachs et des textes historiques en Gallois, y compris l’histoire du bandit de grand chemin Dick Turpin.

L’un des quatre fils de John a repris son affaire après sa mort. Elle a, plus tard, pris le nom de Venedocian Steam Printing Works. Tout travail d’imprimerie a cessé ici avec le décès de JJ Lloyd, petit=fils de John, en 1935.

Avec tous nos remerciements à Stan Wicklen et Pat Rowley, de la Llanrwst & District Historical Society. Traduit par Catherine Jones

Code postal: LL26 0LH     Carte