Le Manoir Hafodunos, Llangernyw

button-theme-slavesLe Manoir Hafodunos, Llangernyw

Hafodunos Hall a été dessiné par Sir George Gilbert Scott, architecte d’autres grands bâtiments victoriens tels que le Midland Grand Hotel à la gare St Pancras de Londres. Il a dessiné de nombreuses églises galloises mais Hafodunos est le seul bâtiment séculier, parmi ses œuvres, bâti au Pays de Galles. Le manoir, terminé en 1866, comprenait des technologies nouvelles telles que le chauffage central et l’eau courante.

L’histoire de cette propriété remonte bien plus avant dans le temps. Le nom Hafodunos signifie « demeure estivale d’une nuit » et est associé à la légende qui dit que St Winifred s’est reposée ici une nuit, au 7e siècle, alors qu’elle arrivait de Holywell où elle avait été décapitée, mais aussi ressuscitée par St Beuno, et qu’elle se rendait à Gwytherin où elle a été enterrée. On dit qu’on a, autrefois, bâti un monastère sur ce lieu.

Le domaine Hafodunos a été fondé vers le début du 13e siècle par la famille Lloyd qui descendait de Tudwal the Lame (Tudwal le boiteux), le plus jeune fils de Rhodri Mawr (Roi de Gwynedd au 9e siècle). Il tenait son nom de ses blessures à la Bataille de Conwy en 881 où ses services ont été récompensés par un don de terres.

On a bâti un manoir à Hafodunos en 1674 et il est resté dans la famille Lloyd jusqu’en1830 quand Samuel Sandbach, propriétaire d’esclaves de Liverpool, a acheté la propriété. Son fils, Henry Robertson Sanbach (1807-1895), a joué un rôle culturel central dans la mise en valeur de Llangernyw, à l’époque victorienne. Quand le gouvernement britannique a aboli l’esclavage en 1833, il a dédommagé Henry pour la perte de plus de 2 400 esclaves en Guyane Britannique. Il a reçu environ £ 130 000 (plus de £15 millions, de nos jours), alors que les esclaves, eux, n’ont pas été dédommagés.

Henry a ordonné la démolition du vieux manoir et la construction du nouveau, dessiné par Scott. Son premier mariage, en 1832, l’a uni à Margaret Sandbach, poétesse et protectrice du sculpteur John Gibson. Henry a fait la commande d’un vitrail en sa mémoire, après son décès d’un cancer du sein en 1852. Les jardins à l’extérieur du manoir ont été aménagés d’après les idées qu’elle n’avait pas eues temps de mettre en pratique.

En 1933, les Sandbach ont perdu la possession du manoir Hafodunos qui a été utilisé à des fins différentes, y compris un établissement de comptabilité et une école de jeunes filles. A partir de 1993, il est resté vide et a été gravement endommagé par un incendie volontaire en 2004. A la suite de son rachat par Dr Richard Wood, en 2010, il a subi des restaurations.

Traduit par Catherine Jones

Code postal : LL22 8TY    Carte

Pilgrim's Way Tour Label Navigation previous buttonNavigation next button