Le memorial d’un refugie Belge, Rhyl

Le memorial d’un refugie Belge, Rhyl

Ce mémorial a été inauguréé dans le Garden of Remembrance (Jardin du Souvenir) en 2015, en l’honneur de Franciscus de Roover, citoyen belge mort à Rhyl, « le cœur brisé », après avoir fui son pays, alors sous occupation allemande. Cette ville a accueilli plus de 50 réfugiés pendant la Première Guerre Mondiale.

En 1914, environ 250 000 Belges sont venus au Royaume-Uni chercher refuge alors que leurs villes étaient bombardées par les forces allemandes. A Aarschot, dans la région belge des Flandres, plus de 170 civils sont morts. La plupart ont été exécutés en représailles pour la mort d’un colonel allemand. Certains historiens croient que c’est son propre camp qui l’a tué parce que ses hommes donnaient des signes de mutinerie.

Photo of refugee family in RhylFranc de Roover était un sabotier veuf d’Aarschot. Il a été prisonnier des Allemands pendant un temps. Après avoir été relâché, il s’est rendu avec sa famille à Rhyl où ils ont été logés au 2, East Parade, par le comité pour les réfugiés de la ville.

Franc ne s’est jamais vraiment remis des atrocités dont il avait été témoin à Aarschot. Il est mort à Rhyl le 19 février 1915. Il a été trouvé par son fils de 13 ans, Marcel, qui a essayé en vain de le réveiller. L’enquête criminelle a établi qu’il était mort « de soucis et d’épuisement mentaux, à la suite d’un choc ». Les journaux l’ont décrit comme « Le Belge au Cœur Brisé ».

Il est enterré dans une fosse commune au Maeshyfryd Cemetery, Dyserth Road, à Rhyl. Le comité pour les réfugiés a payé les frais d’enterrement. La photo de groupe (à droite) montre sa famille peu après sa mort et a été envoyée à des parents qui attendaient des nouvelles avec impatience.

Le comité avait travaillé dur pour rassembler l’argent nécessaire à meubler la maison d’East Parade et procurer de la nourriture et des vêtements aux réfugiés. Il était secondé par les Sisters of St Mary’s Convent School (les Sœurs du Couvent de Ste Marie).

Photo of Belgian refugees arrival in Rhyl

A l’origine, ce sont 22 réfugiés qui sont arrivés à Rhyl. Trente autres sont venus la semaine suivante. A leur arrivée, ils ont été accueillis à la gare par des milliers de personnes (photo de gauche). Des soldats de la North Wales « Pals » Brigade nouvellement mise sur pied, ont fait une haie d’honneur pour les réfugiés  le long de la High Street. Des enfants autochtones leur ont donné des poches de bonbons enrubannées et agitaient des bannières et drapeaux de leur fabrication. Le président du conseil municipal, le conseiller municipal F Phillips, a prononcé un discours de bienvenue et la Rhyl and Potteries Motor Company a fourni un char-a-banc  (autocar décapotable) pour transporter les réfugiés de la gare à leur nouveau domicile.

Avec tous nos remerciements à Antoni Vitti, du Rhyl Tourist Information Centre

Carte
Wales Coastal Path Label Navigation anticlockwise buttonNavigation clockwise button