Site du naufrage du Spanker, Morfa Harlech

Site du naufrage du Spanker, Morfa Harlech

De nombreux vaisseaux ont fait naufrage le long de la côte de Morfa Harlech (juste au-delà des dunes où se trouvent les codes QR pour cette page), parmi lesquels le Spanker qui s’est égaré parce que son capitaine ne savait pas que le phare de Bardsey avait changé son signal, d’un fanal constant a un fanal alterné.

Le Spanker était un trois-mâts construit en 1860. Son propriétaire et capitaine était R Whitehall. Aux premières heures du 7 février 1885, il se trouvait à la fin d’un voyage de la Jamaïque à Liverpool, chargé d’une cargaison de bois de Campêche  quand il s’est échoué à Morfa Harlech.

Painting of Spanker shipwreck

Le bateau de sauvetage de Criccieth a répondu à l’appel de détresse rapidement, mais les fanaux du trois-mâts se sont éteints alors que les dix rameurs se dirigeaient vers le navire. L’équipage du bateau de sauvetage a dû attendre plusieurs heures en mer jusqu’au lever du jour, sans provisions (ils n’avaient pas voulu retarder leur départ). Les embruns provenant de la mer forte les trempait sans discontinuer.

L’aube a révélé le Spanker dans les hautes vagues, sept membres d’équipage accrochés au cordage d’une partie du navire qui s’était détachée du corps du vaisseau—voyez le tableau de Robert Calwalader, à droite. Les quatre autres membres de l’équipage s’étaient noyés : Captain Whitehall ; le steward ; le maitre d’équipage ; et le charpentier.

Les survivants ont été emmenés à Criccieth. Des centaines de personnes s’étaient rassemblées devant le poste de sauvetage comme le bateau de sauvetage s’approchait de la plage dégagée. On a pris soin des rescapés et une somme d’argent considérable a été collectée localement pour qu’ils s’achètent des vêtements.

L’enquête officielle a trouvé que le Spanker avait fait naufrage à cause d’une navigation empreinte de négligence et d’erreurs, expliquée par le fait que le capitaine et le second n’avait pas connaissance que le Bardsey Light avait changé son signal, passant d’un fanal continu à un fanal alterne. Le second, Peter Wood, a été exonéré de tout blâme.

Avec tous nos remerciements à Robert Cadwalader, affilie au Porthmadog Maritime Museum. Traduit par Catherine Jones

Carte

 

Wales Coastal Path Label Navigation anticlockwise buttonNavigation clockwise button