La Chapelle de Ste Marie, Usk

Tudor Rose logo with link to more information page

La Chapelle de Ste Marie, Usk

usk_church_screenCe bâtiment faisait autrefois partie d’un prieuré bénédictin fondé à la fin du 12e siècle par Richard de Clare. La nef d’origine et le clocher survivent. L’allée nord a été ajoutée au 13e siècle. Les paroissiens faisaient leurs dévotions à l’extrémité ouest de la nef, séparés par un jubé (photo de droite) de la chapelle principale qui s’étendait vers l’est et l’ouest du clocher.

Le cloître qu’utilisaient les nonnes était situé au sud de la chapelle. La maison qui se dresse dans ce coin-là maintenant, englobe probablement une partie du Prioress’s Lodging (appartement de la prieure).

Les bâtiments du prieuré situés à l’est du clocher (là où se trouve maintenant un Jardin du souvenir) ont subi les conséquences de fondations instables. Les Romains avaient creusé un fosse défensif dans ce même coin. Il est possible que certains des bâtiments aient disparu avant même que le Roi Henry VIII ait ordonné la dissolution des monastères en 1536. Tout juste un an auparavant, on avait construit un nouveau corps de garde pour ce prieuré—c’est la maison au coin, à côté de l’entrée du cimetière, sur Priory Street.

Les finances du prieuré étaient également instables jusqu’à ce qu’en 1404, Adam of Usk (1352-1430), notaire, prêtre et chroniqueur, obtienne une indulgence papale. Celle-ci a fait du prieuré un lieu de pèlerinage où les visiteurs payaient pour obtenir de l’indulgence pour leurs fautes, dans l’espoir qu’après leur mort, cela raccourcirait leur séjour au purgatoire. Il y a une plaque de cuivre dans la chapelle en souvenir d’Adam. Il est enterré près du maitre-autel (situé là où se dresse maintenant le mur est du Jardin du souvenir).

usk_church_porchC’est probablement Sir William Herbert (décédé en 1469) qui a financé les deux porches (photo de gauche) de la chapelle. On peut voir la herse, emblème de sa famille sur le porche nord. Le roi yorkiste (de la maison royale d’York) l’a promu Lord Herbert of Raglan et Earl of Pembroke. Sir William a pris la responsabilité de la garde d’Henry tudor, héritier lancastrien du trône, qui a, de ce fait, grandi avec ses propres enfants à Raglan Castle. Il était dans les intentions de Sir William de marier sa fille Maud à Henry, mais, en 1486, Henry—qui avait été couronné Roi Henry VII—a épousé Elizabeth of York, fille d’Edward IV.

Près de l’entrée principale, repose une plaque posée en 1994 en souvenir de St David Lewis qui avait officié à des services religieux catholiques, dans divers endroits tels que le grenier du manoir Gunter, dans son Abergavenny natal. Il a été pendu, éviscéré et écartelé à Usk, en 1679, et enterré près de la chapelle St Mary, alors que la loi interdisait d’enterrer les martyrs dans des terres sacrées.

A l’intérieur de la chapelle, se trouvent un magnifique jubé sculpté qui en couvre toute la largeur, et des fonts baptismaux du 12e siècle. L’orgue de la chapelle est de Grave & Davison de la cathédrale de Llandaff et y a été installé en 1900. Certains de ses tuyaux sont horizontaux, projetant ainsi le son directement vers l’assemblée. En 2006, il a été restauré  à son état original de 1900.

Avec tous nos remerciements à l’Usk Civic Society pour les renseignements fournis par feu Geoffrey Mein, at à Jon Prince pour les photos. Traduit par Catherine Jones

Code postal : NP15 1AG    Carte

Site internet : Usk Ministry Area