Le port de Dale

Le port de Dale

Ce port paisible, à l’abri des vents d’ouest, est populaire auprès des amateurs de plaisance et autres sports nautiques, mais, en 1845, l’amirauté a étudié la possibilité d’en faire un port de ferry. On a envoyé un vapeur appelé Firefly à Dale pour déterminer si la profondeur de l’eau était adéquate afin d’« en faire une station pour les Waterford Mail Steamers ». Cette activité a amené un journal à spéculer : « il est plus que probable que, sous peu, sera construite dans le Pembrokeshire, une longue route postale …qui se terminera à Dale ».

Cependant, les autorités ont choisi Neyland (à l’est de Milford Haven) où l’ancien village a été rasé pour permettre la construction d’un quai et d’un complexe ferroviaire.

Des siècles durant, la plage de Dale a servi de lieu d’arrivée de nombre de cargaisons, dont certaines étaient illicites. On raconte que ce village était un foyer de contrebande à l’époque Tudor et après. Le cognac français en était le produit principal. En 1894, les autochtones ont retrouvé le goût du bon vieux temps quand un voilier de Glasgow appelé Loch Shiel s’est échoué à Thorn Island (de l’autre côté de l’eau vers le sud-est), alors qu’il transportait 7 000 caisses de whisky en route pour l’Australie.

La presse a raconté que les autorités n’ont récupéré que 2 000 caisses, et que le reste était « parti dans toutes les directions, de Dale à Milford Haven, d’Angle à Castle Martin ». On voyait des hommes « complètement ivres, dans les champs et sur les falaises ». Un jeune homme, William Taylor d’Herbranston, est mort dans un champ après avoir s’être saoulé au whisky.

Une goélette irlandaise s’est échouée sur les rochers de Monkhaven, près de Dale en 1858. Un marin est mort en essayant de sauver un de ses équipiers cramponné au beaupré. Quatre ans auparavant, le brick autrichien Slava, de Venise, s’était échoué à Musselwick, près de Dale. Greenish and Williams, armateurs de Milford Haven, ont acheté le bateau pour le récupérer parce que la loi avait récemment changé et permettait d’enregistrer sous pavillon britannique des vaisseaux construits hors de la Grande-Bretagne et de ses colonies.

En 1908, un canon pesant environ 32 tonnes est arrivé à Dale. Le gouvernement a passé un contrat avec une compagnie locale pour le faire tirer jusqu’au West Blockhouse, et descendre un vieux canon de ce fort à la plage de Dale. L’entrepreneur n’a pas pu déplacer le canon de la plage sans l’aide de soldats. A la fin du deuxième jour, le canon n’avait bougé que de 400 mètres environ. Il a fallu quatre jours pour mener la tâche à bien.

Code postal: SA62 3RB    Carte

Wales Coastal Path Label Navigation anticlockwise buttonNavigation clockwise button