Le Chateau d’Usk

Le Chateau d’Usk

Un château de bois existait déjà à Usk quelque temps avant 1136. Cette année-là, le Gallois, Lord Morgan ap Owain s’est emparé d’Usk Castle après avoir tué Richard de Clare, Lord of Usk. Le neveu de Richard, Richard Strongbow de Clare, a repris le château en 1165 et a construit un donjon de pierre en forme de tour, qui servait de corps de garde.

L’Archevêque de Canterbury a recruté de nombreux hommes pour la troisième croisade, à Usk Castle, le 11 mars 1188, pendant son périple à travers le Pays de Galles. Il était accompagné de Gerald of Wales qui a tenu un journal détaillé du voyage. A Usk Castle, William, Evêque de Llandaff, a pris la parole devant la foule, secondé par Alexander, Archidiacre de Bangor qui traduisait pour ceux qui parlaient uniquement Gallois. Gerald a noté que parmi ceux qui se sont convertis à cet endroit, se trouvaient des voleurs et des tueurs.

William Marshall (1147-1219), fils cadet d’un chevalier du Berkshire a joué un rôle-clé dans l’évolution du château. Il en a épousé l’héritière, Isabella de Clare, la fille unique de Richard Strongbow. Ainsi, Marshall est devenu le premier Earl of Pembroke et, à partir de 1213 a fortifié Usk Castle à nouveau en y construisant un mur rideau, des tours d’angle et une vaste tour circulaire pour la garnison.

En 1289, Gilbert II de Clare—célèbre pour avoir construit l’immense château de Caerphilly—a rebâti la tour nord pour en faire une trésorerie en forme de D. Sa fille Elizabeth, veuve de John de Burgh, a hérité du château. En 1318, des travaux ont commencé dans le grand hall, la tour solaire, la chapelle et le corps de garde extérieur.

En mai 1405, pendant la révolte galloise, les forces d’Owain Glyndŵr–y compris son frère Tudor et son fils ainé Gruffydd—ont attaqué le château où se trouvaient en garnison les soldats du roi. Les Gallois ont été repoussés et battus près de là, à la bataille de Pwll Melyn (la mare jaune). Trois cents prisonniers, parmi lesquels Tudor, ont été décapités.

Le Roi Henry VII a épousé Elizabeth of York, fille d’Edward IV, en 1486 et le château d’Usk est resté entre les mains royales. Sous Henry VIII, Usk faisait partie de la dot d’Anne Boleyn et de sa dernière reine, Katherine Parr. Edward VI a offert Usk à Sir William Herbert, deuxieme Earl of Pembroke. En 1551, son régisseur a dépouillé le château de ses pierres pour bâtir la Great House d’Usk, laissant le château à l’état de ruines.

Le château appartient à la même famille depuis les années 1930 et est utilisé pour un éventail de manifestations telles que mariages et reconstitutions historiques. Il est ouvert aux visiteurs presque tous les jours. Pour consulter le calendrier, suivre le lien de la toile du château ci-dessous.

Avec tous nos remerciements à Stella Collard, de Usk Castle Friends. Traduit par Catherine Jones

Code postal : NP15 1SD    Carte

Site internet : Usk Castle

button_tour_gerald-E Navigation previous buttonNavigation next button
National Cycle Network Label Navigation previous buttonNavigation next button